ARCHITECTURE

UNE VUE DEAGHIA SOFIA EGLISE ORTHODOXE SACREE CONSTRUITE PAR JUSTINIEN EMPEREUR DE L'EMPIRE HELLENIQUE

interior of hagia sofia L'intérieur de Aghia Sofia

La Basilique de Sainte Sophie ou Aghia Sofia

Chef - d'œuvre architectural d'une grande hardiesse, la cathédrale Sainte-Sophie ou Sainte-Sagesse (Aghia Sophia) fut commandée par l'empereur Justinien et construite en quelques années seulement, entre 532 et 537. Sa coupole de 30m de diamètre, s'élève audacieusement jusqu'à une hauteur de 56m. De la décoration intérieure qui a été largement pillée au cours des siècles, il reste néanmoins dans les galeries de superbes mosaïques byzantines.

Pendant la première période de Byzance, une diversité des modèles est constatée aussi bien dans l'architecture ecclésiastique que dans l'art. Cependant, deux types principaux d'église, peuvent être distingués: le type de basilique, avec un nerf entouré de part et d'autre des colonnades se terminant en apsides semi-circulaires et couvert par un toit en charpente, et une église centralisée, qui recueille ses parties sous un dôme central. Le deuxième type l'église centralisée, était le plus repandu pendant tout au long de la période de Byzantine.

Aghia Sophia, ou l'église de la sagesse sainte, à Constantinople, est construite sous Justinien, par les architectes Anthemios de Tralles et d'Isidore de Miletus, et consacrée en 537 après cinq ans de travaux, est l'exemple suprême du type centralisé. Dépourvues d'ornements, les masses extérieures de Aghia Sophia forment un complexe pyramidal imposant. Comme dans toutes les églises de style Byzantin, l'attention est portée sur la décoration intérieure. Le dôme central, est vaste et se lève environ 56 m (185 pi) du niveau du sol ; il semble être porté en équilibre au-dessus d'un cercle de fenêtres rayonnant de lumière et perçant le tambour sur lequel il repose. Quatre triangles sphériques ou courbés , appelés des pendentifs, supportent une ceinture et sont à leur tour verrouillés dans les coins d'une surface constituée par quatre voûtes énormes.

La transition entre le dôme circulaire et sa base carrée, réalisée par l'emploi des pendentifs, était une importante contribution des constructeurs de Byzance au développement de l'architecture. A l'est, un vaste semi-dôme surmonte les trois grandes places du sanctuaire situé en dessous. Des arcades, qui rappellent les arcades des églises basiliques, occupent à l'étage intérieur, le contour de la place centrale des côtés nord et sud. A l'ouest, un autre énorme semi-dôme est situé avant le narthex.

L'effet est d'un dôme s'arrêtant dans le midair ( entre ciel et terre), ses supports visibles sur l'extérieur en tant que quatre immenses contreforts mais pertinemment déguisé sur l'intérieur. La sensation de légèreté est renforcée par les mosaïques et les feuilles luisantes de marbre poli qui couvrent les murs et les voûtes intérieurs.