Génocide Grec

Smyrne a été détruite en Septembre 1922. La fin macabre de cette ville fut une épouvantable tragédie. 150.000 Grecs et Arméniens y furent massacrés, sur une population totale de 300.000 habitants.

Smyrne 1922

GEORGE HORTON Consul Général des Etats-Unis á Smyrne pour le Moyen Orient écrit : Durant cette période [1914], au total 284.172 personnes ont été déportées de Thrace et d'Asie Mineure vers l'intérieur de l'Anatolie. A peine 10% d'entre elles ont survécu...

grand papa

Cabler par Talyat Pasha a Rahmi Bey, Gouverneur de Smyrne, du 14 mai 1914:

Tout ce qui habitent l'Asie le littoral mineur inclut ce vivre dans votre vilayet et devrait etre force a laisser leurs maisons... si ils devraient refuser etre evacue, vous devez instruire nos freres du moslem pour les faire faire donc, employer tous les moyens, beau ou coup illicite.

Signe: Talyat, Ministre d'Affaires Internes,
Hilmi, Directeur au Ministere d'Affaires Internes

En cas de meme la resistance la plus legere, chaque soldat devrait realiser son devoir et tuer comme beaucoup de ces gens comme possible. Sa patrie le borne pour faire donc... chaque soldat est devoir-lie pour tuer 4 a 5 Grecs pour la Gloire de sa patrie.

Le commandant
D'un fac-simile d'un mandat par les Quartiers generaux de l'armee Turque

D'aprés les statistiques turques, 1004 maisons, 1348 magasins, 27 pharmacies et laboratoires, 21 entreprises et 110 restaurants, cafés-restaurants et hotels, tous possédés par des Grecs, ont été détruits dans Istanbul les 6 et 7 septembre 1955. La populace turque a pillé et détruit 73 églises, parmi lesquelles se trouvaient deux reliques exceptionnelles datant de 1261 ; 26 écoles et 5 clubs de sport ont été saccagés. Les deux cimetiéres grecs ont été profanés.

1955, Turcs contre minorite grec